pauline jaricot

Le Rosaire vivant


Le Rosaire Vivant a été créé en 1826 par Pauline Jaricot à Lyon, œuvre d’évangélisation par la prière. Parmi les associés il y aura des médiocres et des meilleurs ,mais « 15 charbons, un seul est allumé, trois ou quatre le sont à demi ;et les autres pas, rapprochez-les ,c’est un brasier » écrira le Jésuite H Ramière à propos de cette œuvre.

En 1834, le Rosaire Vivant compte plus d’un million d’adhérents en France. Pauline-Marie Jaricot assurera le développement international de l’œuvre à partir de sa maison de Lorette, sur la colline de Fourvière.

Un groupe de missionnaires du Rosaire Vivant rassemble aujourd’hui 20 personnes (ils étaient 15 à l’origine et le nombre est passé à 20 depuis que le Pape Jean-Paul II a rajouté les mystères lumineux). Chacun s’engage à prier chaque jour, là où il se trouve, une dizaine de chapelet, en méditant sur l’un des Mystères Joyeux, Douloureux, Lumineux ou Glorieux.

Le mystère médité change chaque semaine, selon un tableau préparé par les responsables du mouvement. Ainsi chaque groupe prie un rosaire entier aux grandes intentions universelles et missionnaires…
« Il est urgent de trouver et de retrouver l’usage quotidien de cette belle prière »

Et Saint Jean-Paul II continue de nous exhorter : « N’ayons donc pas peur de l’apparente pauvreté du chapelet. A travers sa simplicité, la Trinité déverse des flots d’infinie miséricorde sur le monde actuel.
Propageons ce sourire de la sainte Vierge et cette tendresse de Dieu pour notre humanité inquiète. »

Pour le groupe de la paroisse contacter Jérôme et Isabelle Court : 04.78.34.81.53 jicourt@yahoo.fr